Brasero mexicain : comment l'entretenir

Brasero mexicain : un outil très pratique

La recherche d’information constitue la première étape avant toute opération d’achat. Quel que soit le type de produit, ce procédé aide à trouver l’article adapté à ses besoins. Le brasero mexicain n’échappe donc pas à cet exercice. Un outil à multiples fonctions, il sert à réchauffer, mais aussi à cuire d’excellents repas. Mais ce n’est pas tout ! Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur le brasero mexicain.

Table des matières

Les principales caractéristiques d’un brasero mexicain

La « chimenea », comme l’appellent les Mexicains, est un outil fabriqué en terre cuite réfractaire. Grâce à cette matière, le brasero mexicain réussit à garder une quantité de chaleur efficace pour les cuissons et les grillades. L’outil se décline en plusieurs modèles dont certains disposent d’un trépied qui contribue à la stabilité pendant l’utilisation. Il existe aussi des modèles en forme de table. Dénommé « table brasero », ils sont pratiques et efficaces.

Plusieurs matières peuvent brûler à l’intérieur d’un tel brasero. Il s’agit entre autres du charbon de bois, du ceps de vigne ou du bois tout simplement. En cours d’utilisation, cet équipement ne dégage pas de fumée en raison de la capacité de tirage de sa fonction barbecue. En outre, l’outil est facile à déplacer avant la combustion. Pour finir, il est fortement recommandé de l’orienter contre le vent afin de protéger le feu et les braises.

Pourquoi utiliser un brasero ?

Le brasero mexicain est un outil qui facilite la vie quotidienne de son utilisateur. Tout d’abord, il sert à se tenir au chaud en période de froid. Il est donc plus facile de passer la soirée à l’extérieur malgré les basses températures. Toutefois, il faut impérativement retirer le couvercle de la cheminée mexicaine pour permettre à la chaleur de se répandre dans l’environnement ambiant.

Aussi, grâce à un brasero mexicain, cuire des saucisses, faire des brochettes ou griller du poulet devient un jeu d’enfant. Ce qui est encore excitant, c’est qu’il dispose d’une option four qui permet de cuire de la pizza. C’est parti pour des soirées gourmandes en famille ou entre amis !

D’un autre côté, il est recommandé de recourir à un brasero mexicain parce qu’il reste allumé plus longtemps qu’un barbecue classique. Grâce à son système de fonctionnement, il n’y a aucune chance que votre brasero de table échoue à cause d’un coup de vent ! Après, il est nécessaire de déposer l’outil sur une surface plane pour qu’il soit stable au cours de son utilisation.

Les différents modèles de brasero mexicain

Tous les modèles de brasero mexicain sont répartis en trois grandes catégories. Il y a le brasero mexicain de type traditionnel, le modèle fat boy puis celui de type XXL. Ces différents modèles sont différents les uns des autres sous divers aspects.

Le modèle traditionnel

Ce modèle de barbecue mexicain peut servir de four à pizza et même de cheminée de jardin. Toutefois, il convient de remarquer que l’ouverture de son foyer permet de concocter seulement des pizzas au format traditionnel. C’est-à-dire que sa dimension avoisine 30 cm. Le brasero de table qu’il faut dans chaque ménage !

Le modèle fat boy

Avec des dimensions un peu plus grandes que le modèle précédent, ce type de brasero mexicain peut également servir de barbecue lors de réjouissances entre amis. D’ailleurs, à cet effet, il faut prévoir une grille barbecue un peu plus large. En effet, l’ouverture du foyer est plus étroite que celle du brasero mexicain traditionnel. Il serait donc très difficile de s’en servir pour cuire une pizza au format traditionnel !

Le modèle XXL

Rien qu’à son nom, on peut deviner que c’est le plus grand format de brasero mexicain. Non seulement il est énorme, mais il est aussi très pratique. En ce qui concerne l’ouverture, il est envisageable de distinguer des modèles ayant deux accès ou un accès tout simplement. C’est le grille-viande parfait quand il s’agit d’organiser une fête avec plusieurs invités.

Comment est fabriqué un brasero mexicain ?

Le processus de fabrication du brasero mexicain est un art de savoir-faire qui est transmis d’une génération à une autre. La terre cuite qui sert à la conception doit être épaisse d’environ 3 cm pour permettre à l’outil d’être solide et de résister à la chaleur. La matière doit ensuite être posée dans les moules puis reposer pendant 8 jours avant le processus de séchage.

Une fois, la terre sèche, il faut cuire le brasero mexicain à une température de 1000 °C à l’aide de grands fours. À cette étape, il est indispensable que l’outil soit bien cuit afin de résister à la chaleur des braises. La dernière chose à faire pour obtenir un excellent brasero mexicain consiste à appliquer de la peinture haute température.

 

Votre brasero de jardin livré chez vous

Suivez ce lien et découvrez les avis sur ce modèle et bien d’autres.

Notation clients
4.5/5

Si vous appréciez cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Vous aimerez aussi :

Brasero mexicain : comment l'entretenir

Comment entretenir son brasero mexicain ?

Le mode d’utilisation et l’entretien font partie des facteurs qui définissent la durabilité d’un outil. C’est aussi le cas du brasero mexicain qui représente un outil de chauffage utilisé par de nombreuses personnes aussi bien pour le chauffage que pour la cuisson. Pratique, efficace et

Lire plus »
Brasero de table, la convivialité assurée

Brasero de table : que savoir pour bien choisir ?

Plusieurs raisons peuvent justifier l’utilisation d’un brasero. Qu’il s’agisse d’un modèle d’extérieur ou d’un brasero de table, c’est un accessoire multitâche. En prenant en compte cette analyse, il est important que le futur acheteur fasse un choix judicieux pour l’achat de ce dispositif. Comment effectuer

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page