Brasero mexicain : comment l'entretenir

Comment entretenir son brasero mexicain ?

Le mode d’utilisation et l’entretien font partie des facteurs qui définissent la durabilité d’un outil. C’est aussi le cas du brasero mexicain qui représente un outil de chauffage utilisé par de nombreuses personnes aussi bien pour le chauffage que pour la cuisson. Pratique, efficace et sensible à certaines conditions externes, il faut s’informer pour bien profiter de son brasero mexicain. Voici donc les différentes astuces à mettre en œuvre pour entretenir son brasero mexicain.

Table des matières

Opter pour un nettoyage régulier

Il n’y a pas de soin particulier à apporter à un brasero mexicain. Par contre, il existe certains gestes qui peuvent vous permettre de prolonger la durée de vie de l’outil. En premier lieu, il faut nettoyer les endroits salis au cours de chaque utilisation. Une attention particulière doit être portée aux endroits entachés par la fumée. En effet, cela permet de garder l’outil en bon état et toujours propre. Une première règle donc pour entretenir son brasero mexicain !

En second lieu, il est conseillé de nettoyer de manière approfondie la cheminée mexicaine. Cette fois-ci, il n’est pas question de nettoyer seulement les tâches. Il faut plutôt éliminer les matières grasses et les résidus incrustés à l’aide d’une brosse et de produits de nettoyage adaptés. Ce type de dégorgement peut être effectué une fois chaque année ou après une utilisation fréquente sur une longue période de temps.

Débarrasser l’outil de ses cendres

Que ce soit après avoir servi de cheminée d’extérieur ou après avoir aidé à la cuisson, il est conseillé de retirer tous les résidus de cendre à l’intérieur de l’outil. Vous devez donc débarrasser la cuve de la cendre issue de la combustion. Ce nettoyage doit être fait impérativement à la fin de chaque utilisation pour faciliter les prochains embrasements et rendre cet appareil encore plus performant. Cette pratique est aussi identique dans le cas de l’utilisation d’une table brasero.

Mettre la cheminée à l’abri des intempéries

Fabriqué avec de la bonne qualité d’argile, le brasero mexicain est un outil qui résiste fortement aux basses températures. Par contre, cette résistance devient vulnérable dans un milieu humide ou lorsque l’outil est directement en contact avec l’eau. Vous devez donc ranger le brasero mexicain en période d’hiver ou en saison de pluie. À cet effet, deux solutions sont envisageables : couvrir l’outil avec une bâche ou le rentrer à l’intérieur.

Éviter de poser son brasero mexicain au sol

Le brasero mexicain peut servir à plusieurs causes. D’une part, on peut l’utiliser en guise de grille viande ou pour cuire de la pizza. D’autre part, vous pouvez l’allumer pour vous garder au chaud en saison froide. Ce qu’il faut savoir, c’est que, dans l’un ou l’autre des cas, il est fortement déconseillé de mettre le brasero mexicain à terre.

Prévoyez un espace en dalle de béton ou de pierre pour le poser. Toujours dans ce cadre, il existe des

modèles de brasero mexicain qui sont équipés de trépieds qui servent de support. En plus d’être pratique, ce type d’outil vous permet d’éviter d’abîmer le sol ou les risques d’égratignure ou de cassure.

Un dernier conseil pour garder son appareil en bon état

Le brasero mexicain existe sous plusieurs formats et peut être alimenté grâce à plusieurs combustibles, dont le bois, le ceps de vigne ou le charbon de bois. Lorsque vous utilisez le bois, la performance de l’outil devient de moins en moins efficace en termes de rentabilité et dégage énormément de fumée. Ceci est principalement dû à l’ouverture du foyer qui accélère le processus de combustion.

Pour remédier à cela et optimiser la performance de la poêle mexicaine, il est recommandé d’installer un tuyau d’évacuation qui peut servir d’échappatoire à la fumée. Ce dernier doit être posé à une distance de 2 mètres au moins des utilisateurs. Par ailleurs, il est aussi possible d’opter pour un système d’évacuation par le haut.

Toujours, en ce qui concerne le brasero de table à bois, il serait astucieux de tapir le fond de la cuve d’une fine couche de table. Cette dernière s’occupe d’absorber les matières grasses et les résidus qui peuvent encombrer la cuve.

Voici donc quelques règles pour entretenir son brasero mexicain. Maintenant, si vous n’en avez pas encore acquis, vous pouvez faire votre choix tranquillement !

Votre brasero mexicain livré chez vous

Voici un brasero vraiment pratique d’entretien ! Cliquez ici pour le découvrir ainsi que d’autres modèles et des avis clients pour bien faire votre choix.

Notation clients
5/5

Si vous appréciez cet article, partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Vous aimerez aussi :

Brasero de table, la convivialité assurée

Brasero de table : que savoir pour bien choisir ?

Plusieurs raisons peuvent justifier l’utilisation d’un brasero. Qu’il s’agisse d’un modèle d’extérieur ou d’un brasero de table, c’est un accessoire multitâche. En prenant en compte cette analyse, il est important que le futur acheteur fasse un choix judicieux pour l’achat de ce dispositif. Comment effectuer

Lire plus »
Brasero mexicain : comment l'entretenir

Brasero mexicain : un outil très pratique

La recherche d’information constitue la première étape avant toute opération d’achat. Quel que soit le type de produit, ce procédé aide à trouver l’article adapté à ses besoins. Le brasero mexicain n’échappe donc pas à cet exercice. Un outil à multiples fonctions, il sert à

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page